La montagne d'Oylarandoy à Saint Etienne de Baigorry

En Basse Navarre, le sommet d'Oylarandoy (Oilarandoy) domine de ces 930 m le village de Saint Etienne de Baigorry, son nom est composé de oilaran "prunellier" et du suffixe -doi. Soit "ensemble de prunelliers".
La montagne d'Oylarandoy et Saint Etienne de Baigorry
Les orages de grêle ont souvent été considérés comme étant l'oeuvre de satan. Il fallait pour s'en protéger avoir recours à Dieu.
C'est pour conjurer de ces phénomènes néfaste qu' au sommet de l'Oylarandoy, le 9 mai 1706, la cour générale de la vallée a décidé d'établir un ermitage pour "bénir l'air et apaiser la colère de Dieu, les fruits du pays ayant été grêlés les deux années passées". 
Cet ermitage fut occupé jusqu'en 1792, puis la chapelle se détruite à la révolution de 1789 .
Ermitage d'Oylarandoy
 A partir de 1804, une procession sera organisée chaque année. 
En 1941, le curé J. Olhagaray décide de faire construire une chapelle inaugurée le 25 mai 1942. 
Elle sera endommagée par les intempéries. En 1985, les paroissiens et le curé P. Çarçabal reconstruisent (restaurent) la chapelle qui sera inaugurée le 21 octobre 1985. 

Les hommes de la vallée montent en procession pour Pentecôte, et les femmes pour le 15 août.
Depuis le sommet d'Oylarandoy
Idée de balade : depuis le col d'Ahartza (accès col d'Ahartza "ICI") suivre la crête en direction du nord jusqu'au sommet d'Oylarandoy (30 mn - dénivelé 200 m).
Idée de randonnée : depuis le fronton de Saint Etienne de Baigorry suivre le GR10 (balisage rouge et blanc) jusqu'au col d'Ahartza, puis suivre la crête jusqu'au sommet. Durée 4 h - dénivelé 820 m.


Commentaires