La chapelle d'Olhain à Sare

À Sare en 1771, la carte de Cassini marque le sommet d'Olhain du signe conventionnel réservé aux édifices religieux.

Autour de la chapelle d'Olhain ce trouvaient de nombreux châtaigniers, il reste plusieurs enceintes circulaires en pierres qui servaient de dépôt provisoire à la récolte des châtaignes.

Olhain est séparée de la Rhune (Larrun) par un col peu profond qui était au col d'Ameztia un lieu de passage pastoral.

Il ne reste plus que des ruines de la chapelle Sainte-Croix, vestiges d'un édifice relativement important qui devait avoir au vu de ses ruines, 20 m x 8,80.

Quelques ruines subsistent à proximité du col d'Ittunari, elles pourraient avoir été, selon les anciens de Sare, le refuge d'un ermite entre 1793 et 1813. Les habitants de Sare, continuèrent pendant de longues années à se rendre en procession sur cet emplacement, en particulier la veille de l'Ascension.
La chapelle d'Olhain est entouré par les ruines d'une redoute de forme pentagonale dont deux des côtés font plus de 25 mètres. Les troupes françaises qui l'occupaient en furent délogées par les Anglais-Hispano-Portugais, lors des premiers combats des 7 et 8 octobre 1813.
Le village de Sare depuis la chapelle d'Olhain
Itinéraire voiture : De Sare, prendre la route du col de Lizuniaga et Vera de Bidassoa. Croisement quartier Lehenbizkai à gauche, prendre en face la voie sans issue et la suivre jusqu’à son terminus. Se garer le long de la route.
Prendre la piste caillouteuse sur la gauche que l’on suit facilement.
La piste se poursuit jusqu’à un col au pied des ruines d’Olhain (bergerie sur la droite), grimper facilement à gauche jusqu’au sommet. Magnifique panorama sur le territoire de Xareta.  Balade facile de 2 h A/R sans compter les arrêts. 

Le sommet de l'Atxuria (Peña Plata) depuis la chapelle d'Olhain

Le sommet de l'Ibanteli (Labiaga) depuis la chapelle d'Olhain

Commentaires